Faire une ouverture sur un mur porteur, comparaison de devis

Diverses raisons conduisent à faire une ouverture dans un mur porteur. Il peut par exemple s’agir de mettre en place une porte pour plus de pratique ou encore de mieux éclairer une pièce par la lumière naturelle du jour. Quelle que soit la raison, http://devis-mur-porteur.fr/ propose diverses précautions à observer impérativement et le recours aux services de professionnels est fortement recommandé, sinon incontournable.

 

Les préalables avant de procéder à l’ouverture d’un mur porteur

Un mur porteur assure la solidité et la stabilité d’une maison. Il a en effet pour fonction de supporter les planchers ainsi que les murs des étages supérieurs, mais aussi la toiture. Il empêche également que la maison ne se déforme par la poussée horizontale.

Avant de percer un mur porteur, il est donc très important de bien étudier la faisabilité du projet. Pour ce faire, le moyen le plus sûr est de faire appel à un architecte. Ce dernier saura déterminer comment éviter que la partie qui se trouve au-dessus de l’ouverture ne s’effondre.

Sinon, il faut aussi éviter les éventuels conflits avec les voisins, s’il s’agit d’un immeuble collectif. En effet, bien que le fait de toucher un mur porteur peut effectivement causer des dommages sur les murs des voisins du dessus ou du dessous, ces derniers pourraient en profiter pour dire que des fissures sur leurs murs (ou des peintures qui se sont défaits) déjà là avant les travaux soient causées par ceux-ci. Un état des lieux contradictoire aiderait à éviter de tels désagréments et pour que cela soit incontestable, l’intervention d’un huissier et la prise de photos sont nécessaires.

Pour une maison individuelle, une déclaration de travaux ou l’obtention d’un permis de construire doit être effectuée auprès du service compétent.

 

Ouvrir un mur porteur, les différentes techniques

Différentes techniques permettent d’ouvrir un mur porteur. En tout cas, le terme « casser un mur », couramment utilisé, ne convient pas vraiment car il ne s’agit pas de casser le mur, mais plutôt de le scier.

Aussi, selon la largeur de l’ouverture, on peut par exemple choisir la technique de poutrelle sur sommiers, pour les petites ouvertures ne dépassant pas 1m, ou celle du portique, pour des ouvertures n’excédant pas 2,50m. Pour une garantie de sécurité et de travail soigné, l’intervention de professionnels est inévitable.

Il faut toutefois s’assurer de leurs sérieux et compétences, les travaux d’ouverture d’un mur porteur engageant la sécurité des occupants de la maison pendant, mais surtout après les travaux. Il peut également être plus avantageux de faire une comparaison de devis, les prix des spécialistes n’étant pas forcément les mêmes.

 

Demander devis gratuit

Demander devis gratuit